Le Président du Faso reçoit les organisateurs

Ouagadougou, 18 Mai : Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience, vendredi 17 Mai 2019, la Cellule Coordination du Comité d’organisation du Forum de Ouagadougou sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme dans la zone UEMOA et le G 5 Sahel.

Sous l’initiative du Groupement des Editeurs de Presse Publique de l’Afrique de l’Ouest(GEPPAO), Ouagadougou va abriter les 20 et 21 Juin 2019, le Forum de Ouagadougou sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme dans la zone UEMOA et le G 5 Sahel. Premier du genre, le forum se tient sous le thème «le rôle des médias dans la lutte contre le terrorisme  en Afrique de l’Ouest: entre contraintes sécuritaires et devoirs professionnels ». C’est en sa qualité de patron de l’activité que la Cellule Coordination du Comité d’organisation conduit par le président du GEPPAO, Venance Konan, est allé rendre compte des préparatifs du forum et prendre conseils pour la bonne réussite de l’activité.

« Je vous félicite pour l’initiative. Le rôle de la presse en termes de sensibilisation est primordial car vous devez avoir un langage de mobilisation, de motivation et d’engagement » a laissé entendre  le président du Faso à ses invités. Il a poursuivi en indiquant que les messages diffusés ça et là, surtout à travers les réseaux sociaux  se contentent des faits, dans un esprit un peu fataliste. A son entendement, «  nous la presse doit travailler à dire pourquoi nous devons nous battre  ensemble, dans le sens de la positivité de l’action pour la sauvegarde de notre territoire ».  Tout comme  l’« Initiative d’Accra », il a noté que l’intégration sous-régionale que nous prônons nécessite la mutualisation et l’harmonisation de l’approche vis-à-vis de la menace terroriste.

Le président du Faso a rassuré la Cellule de Coordination du Comité d’Organisation de sa présence effective au forum  et dit espérer des résolutions fortes pour la culture de la responsabilité des hommes et femmes de médias  surtout avec l’avènement des nouvelles technologies.

Les chefs d’Etat du Ghana, du Bénin, du Burkina Faso, du Togo et le vice-président de la Côte d’Ivoire se sont retrouvés ce 22 février au Jubilee House (présidence) pour examiner des sujets d’intérêt commun. Ce sommet, appelé a été précédé d’une rencontre d’experts, et de ministres de la Sécurité, de la Défense et des Affaires étrangères. A été également associé à la rencontre des chefs d’Etat, le président de la commission de la CEDEAO, Jean Claude Brou.

Intégration sous-régionale, mais surtout mutualisation et harmonisation de l’approche vis-à-vis de la menace terroriste, tel a été le menu examiné par Nana Akufo-Ado, Faure Essozimna Gnassingbé, Patrice Talon, Roch Marc Christian Kaboré et Kablan Duncan représentant Alassane Ouattara, qui ont pris l’engagement de se retrouver régulièrement, et de créer des cadres de travail et de coopération pour les « sécurocrates » des différents pays.

Pour avoir nos informations

Pour avoir nos informations

Inscrivez-vous et recevez toute la documentation du forum sur la sécurité 

Vous vous êtes inscrits avec succès